Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 29/08/2018
le Ven 31 Aoû - 15:12


Discipline. Force. Gloire.
Je grave ces mots sur chaque arme que je forge.
Je marque ces mots sur chaque ennemi que je tue.
Je suis Rochenoire. Je suis le Bouclier Balafré.
Je suis la Horde Noire.




Prénom : Norah.
Surnom : Aucun. Son passé lui a cependant offert de nombreux titres et surnoms, mais sa nouvelle quête hors du Mont Rochenoire lui impose un nouveau départ. L'occasion d'éprouver sa force et sa dévotion lui permettront de gagner un surnom digne de ses talents.

Sexe : Féminin. Une orque rude et affreuse à voir, taillée pour la guerre et la forge.
Âge : Entre 30 et 35. Les combats et la vie rude dans la Horde Noire ont marqué l'âge et forcent les traits.
Classe : Guerrière. Norah maîtrise l'art de la guerre brutale, et n'est pas frileuse au maniement des armes exotiques. Lames, haches, lances, boucliers, arcs... Son domaine d'expertise est complet, ce qui compense ses facultés magiques absentes. L'orque a une préférence pour le marteau lourd et les armes contondantes, mais elle ne rechignent pas à manipuler les armes évoluées et gobelines si l'occasion se présente.
Race : Orc d'Azeroth. Norah est née dans les Royaume de l'Est, au coeur des grandes guerres, et n'a jamais connu la vraie Draenor ou l'Outreterre.
Clan d'origine : Le Clan Rochenoire l'a élevé. Sa rage et la discipline lui ont été éduqué et dompté par ce clan conquérant, ainsi que le domaine de la forge si important aux yeux de ces guerriers. Membre de la Légion du Bouclier Balafré, l'orque a également appris l'art du combat et le maniement de nombreuses armes, dont le fameux bouclier.
Métier : Forgeron. La Rochenoire possède de très bonnes connaissances et de nombreuses aptitudes liées à la forge et à la fonte de minerais. Armes, armures ou reliques... Ses talents viennent des anciens orcs du clan mais aussi des savoirs du clan nain Sombrefer que les orcs ont pillé lors de la longue guerre qui embrasa - et consume toujours - le mont Rochenoire depuis des décennies.
Allégeance : Aucune. La Horde Noire n'est plus. La Horde d'Orgrimmar sera peut-être son nouveau foyer.



Lettre au Poing Ardent :


Des profondeurs du mont Rochenoire, j'ai senti le feu de la guerre bouillonner au coeur de la montagne. Encore une de plus qui vient ravager la surface de ce monde. En d'autres temps, j'aurai laissé ce bain de sang coaguler sans en prendre le moindre parti. La Horde et l'Alliance pouvaient bien s'étriper pour des terres ou du vent, je m'en fichai. Seul comptait à mes yeux la survie de mon clan, autrefois grand et puissant, et désormais ruiné mais encore tenace. Nous sommes un roc solitaire léché par une mer de lave.

Mais l'air fouette le nain. Je sais que ces damnés Sombrefer ont décidé de rallier l'Alliance. Voilà une chose qui risque de mener les miens à leur perte. Et je ne le permettrais pas ! Mes chefs hésitent. Ils préparent des embuscades et des actions. Ils doutent et discutent. Ils espèrent voir la Horde Noire revenir des cendres et balayer l'empire et les mines de ces nabots. Ils prient les dragons morts. Ils invoqueraient des démons par faiblesse. Ils veulent y croire. Mais moi, je sais ce qui va se passer. Pas besoin d'être un stratège ou d'être l'incarnation de Main-Noire pour deviner l'avenir du Mont Rochenoire ; Les nains vont reprendre leur montagne avec l'aide de l'Alliance et vont écraser les restes de mon clan avec leurs machines et leurs golems. On va lutter à un contre cent, dans chaque tunnel et chaque étage. Ca fera une belle mort, et la gloire sera des plus grandes, ça oui.

Mais j'ai d'autres projets que de voir mon cadavre se faire piétiner par des bottes de nains hideux.

Les Sombrefers veulent rallier la perfide Alliance ? Alors, moi, Norah des Rochenoire, je vais rallier la Horde. J'ai quitté la montagne noire et j'ai emporté mes armes et mes outils. J'ai déserté les miens. J'ai rayé mes titres. Je me suis déshonoré auprès des miens mais je m'en moque. La discipline n'a pas sa place dans un groupe édenté et terrifié, se cachant dans les recoins sombres d'une cité en ruine en attendant l'ennemi. La force ne se mérite que par les puissants. Mes mains sont toujours là. Mes armes sont avides et libres. Un monde s'ouvre à moi et je sais que les bons forgerons sont recherchés. Avec la guerre, chaque lame compte. Et on dit que la Horde possède de nombreux champions.

Le clan Poing Ardent a brillé comme un diamant piégé dans une roche d'ébène. On raconte que son meneur a poussé une vaste offensive et massacré de nombreux elfes jusqu'à consumer l'arbre-monde lui-même au coté de la morte-vivante qui guide la Horde. Le Poing Ardent porte bien son nom, visiblement, et j'admire cette fougue. Les rumeurs en disent beaucoup, mais elles ne mentent pas. J'espère te rencontrer, chef de clan, et te proposer mes services. Tu cherches des guerriers ? Je serai ton arme. Tu veux des forgerons ? Je réparerai les armures de tes grunts.



Que la gloire épouse tes haut-faits.
Norah.



Description physique : Une orque solide et balafré de nombreuses cicatrices et marques de brûlures. La corruption démoniaque si visible sur les orcs, donnant ce ton vert caractéristique à leur peau, est moins présent sur Norah. La teinte de sa peau est plutôt jaunie, loin du gris habituel du clan Rochenoire. Sa musculature est honorable et n'a rien à rougir à un mâle. Visage sec et nerveux, Norah ne porte aucun bijou ou symbole clanique. Ses cheveux sont longs et sales, toujours en bataille, et toujours recouvert de cendres grises offrant ainsi à la chevelure une couleur terne et grisée. C'est là la marque de la Légion du Bouclier Balafré, un ordre guerrier affilié au clan Rochenoire.

Description mentale : Eduqué par des légionnaires et modelé par le Bouclier Balafré, Norah a grandi lors de la grande époque de la Horde Noire. Elle a absorbé ses valeurs et ne jure que par la discipline et la force. Si l'un de ces deux piliers cède, c'est son monde qui s'écroule. Sa jeunesse a été forgé dans l'âtre de la guerre contre les nains, mais aussi contre le reste d'Azeroth, et en particulier contre les humains auxquels elle voue une haine totale, donnant un caractère trempé et enragé à la guerrière. A ses yeux, la paix n'existe pas. Le combat est éternel et elle en a fait son culte. Courageuse et peu rarement impressionnée, l'orque est guidée par sa perpétuelle recherche de gloire. Elle veut rédiger son histoire et devenir une légende que l'on chantera et louera pour les siècles à venir.

Résumé de l'histoire : Née dans le clan Rochenoire, l'orque a vécu les grandes époques, honteuses comme épiques. Sa jeunesse n'a été que combat et lutte pour la survie au coeur de la Horde Noire de Rend, et jamais Norah n'a quitté son foyer gagné par la force des armes dans les sommets du Pic Rochenoire. Tôt, l'art de la forge lui fut enseigné et ce domaine fait encore vibrer aujourd'hui son âme et ses pognes. De la même manière, la guerrière s'affirma au coté de la Légion du Bouclier Balafré - un ordre clanique Rochenoire où les armures grises sont couvertes de cendres tièdes. Sans père ou mère, Norah ne jure que par les frères d'armes.

La plupart du temps, sa vie n'a été baigné que de la trempe d'armes dans le feu de forge ou par les escarmouches contre les forces Sombrefers. Soumise aux dragons noirs et à Nefarian, la vision des siens changea lorsque son chef de guerre, Rend Main-Noire, tomba au combat. Ce fut là le début de la déchéance du clan Rochenoire qui, pourtant promis à la grandeur, tomba pour ne se relever qu'en de rares occasions. La seule grande armée levée pour semer la terreur dans les Carmines des humains, et dans laquelle Norah a forgé de nombreuses armures, a été défaite dans les Steppes Ardentes. N'arrivant pas à renouer avec l'époque de la conquête, et battu sur chaque front que les siens menaient, la forgeronne assista à la lente extinction de la Horde Noire.

Certains rallièrent la Horde de Hurlenfer, tel que le puissant Malkorok qui devint le chef des Kor'krons, mais Norah resta malgré tout au coeur du Pic. L'invasion de la Horde de Fer, un évènement inattendu et soudain, offrit à l'orque de nouvelles possibilités dans l'art de la forge qui enfla son savoir. Hélas, cet assaut fut bref et rapidement, les survivants de la Horde Noire se replièrent dans les sommets du Mont Rochenoire. Epuisée de cette quête désormais dénuée de sens, la guerrière pris la décision de rompre son serment lorsque la nouvelle guerre éclata entre la Horde et l'Alliance. Abandonnant le destin de la Horde Noire, elle quitta pour la première fois le Mont Rochenoire dans l'espoir de trouver, dans la Horde d'Orgrimmar, la gloire qu'on lui avait promise depuis ses premiers pas.





HRP

Pseudo : Avinka.
Niveau : 110 (bientôt 120 !)
Motivation : J'ai participé à la campagne menée par Drangor lors de la Guerre des Epines, mais sans vraiment être un membre du Poing Ardent. Je viens réparer cette erreur en l'intégrant définitivement avec mon personnage - qui ne sera pas mercenaire comme Vikna - mais avec une forgeronne Rochenoire de notre temps. J'ai longtemps joué les orcs, car j'adore cette race, mais jamais ce clan en particulier. De plus, le Poing Ardent est la seule guilde à ma connaissance qui cherche à incarner un clan de la Horde, ce qui est très rare de nos jours ! J'espère que ma forgeronne et guerrière saura se faire apprécier.
Quelque chose à rajouter ? J'aime créer des trames et bien que je ne sois pas le meilleur dans le domaine, j'essaye le plus souvent de prendre les rênes de MJ et de créer des évènements in-game. J'aime aussi apporter des idées novatrices et de développer des plans STR au jeu de rôle. Comme simuler la construction de bâtiments, des arbres de talents, de sorts… J'apprécie également le coté survivaliste, et faire souffrir mon personnage. Razz Et aussi ceux des autres...

avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 07/03/2018
le Sam 1 Sep - 14:28
-Recruté le 31/08-
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
● Code par Talric de Hyde: Forum ici